Les moustiques font du VTT dans le 68 !

Les moustiques font du VTT dans le 68 !

Avant 2010 l’ASCL proposait comme activité de la gymnastique puis du tennis loisirs, puis ils ont décidés de diversifier leurs activités et de proposer du VTT à destination des enfants. Ils ont ouvert une école de moustiques qui propose de l’initiation VTT à partir de 4 ans (les moustiques sont la catégorie en dessous des poussins) et qui roulent à fond car Gérard et Lucien animent la séance le samedi matin pour presque une trentaine de moustiques de 4 à 6 ans !

Les premières séances correspondent à des entraînements de prises en main du vélo, ainsi que des exercices de maniabilité et d’agilité, l’objectif étant d’aller s’entraîner ensuite en forêt.

Le club se rend donc dans une forêt à proximité du petit village de 880 habitant.e.s pour que les petit.e.s soient « mis dans le réel, en forêt avec quelques bosses et quelques pentes » nous dit Gérard. Les situations de jeu sont diverses et variées que ce soit des slaloms avec des plots par terre, soit des planches à bascules ou autres dispositif d’apprentissage. Gérard insiste sur la « position initiale sur le vélo » où il s’agit de se mettre debout sur ses jambes si je monte sur la bascule et où je redescends les fesses vers l’arrière et décoller de ma selle quand j’amorce la descente.

C’est à la suite d’une formation animateur VTT par la FSGT que Gérard se décide à lancer une école de vélo à Montreux en 2010. Le succès est au rendez-vous car toutes les catégories d’âge sont représentées : de 4 à 17 ans chez les jeunes. Et une trentaine d’adultes ont même créée une section VTT adultes ainsi que quelques personnes en cyclotourisme.

Les enfants ont leur propres vélos qui sont vérifiés régulièrement au niveau des freins ou de la hauteur de la selle. Parfois lors des sorties en forêt, les parents accompagnent les enfants. Le club a même organisé une course de moustique la saison passée ouverte au public. 16 moustiques ont couru 900 mètres. Gérard milite pour que des courses soient ouvertes aux moustiques lors des fédéraux. Selon lui « il est important de leur faire une catégorie à eux sans les surclasser en poussins » pour respecter le rythme de développement de chaque enfants et parce que la compétition est positive pour eux. Elle permet de se fixer des objectifs à atteindre et de progresser dans la pratique et la maîtrise du vélo.

Pour Gérard, il est très important de se préparer et de penser en amont son hydratation et son alimentation avant une course et ce sont des savoirs à transmettre aux cyclistes dès leur plus jeune âge. Il existe un véritable esprit de groupe au sein du club de l’ASCL, par exemple, chaque année s’organise la fête de Noël entre les adhérent.e.s ou encore des jeunes ayant participé aux sections jeunes vont bientôt rejoindre l’équipe d’animateur  du club. Gérard apprend également à des jeunes en situation de handicap mental les rudiments de la pratique du VTT, le jeudi matin.

Ce contenu a été publié dans Associations, Evènements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *