La saviez-vous ?Aventures et mésaventures vécues par quelques prêtres du territoire occupé notamment à Montreux-Vieux

Aventures et mésaventures vécues par quelques prêtres du territoire occupé notamment à Montreux-Vieux (Altmunsterol)

Suite à la prière pour la Paix du 7 février 1915, Camille Tschirrart, curé de Montreux-Vieux (Altmünsterol ), est expulsé d’Alsace. Le 28 février, le capitaine Laurent-Atthalin, chef du Cercle de Dannemarie, adresse une note au général Putz à Remiremont, sous couvert du général commandant la 57e Division d’infanterie à Lachapelle-sous-Rougemont ; on apprend que le curé Tschirrart « est parti pour Paris accompagné du commissaire Krummenacker conduit à Belfort et dirigé libre sur Paris chez des parents. Devra y rester en rapport avec le commissaire de son quartier. Pas d’incident à son départ. Monsieur Tschirrart s’est borné à protester discrètement de ses bonnes intentions ». Et Laurent-Atthalin d’ajouter qu’un ecclésiastique sous les drapeaux, le Père Ley, s.j, directeur de l’imprimerie catholique de Beyrouth « a été mis en subsistance à Montreux-Vieux, sans titre canonique, comme auxiliaire du curé de Chavannes, administrateur provisoire de Montreux-Vieux ».

Quelques jours plus tard, le 3 mars, le même Laurent-Atthalin s’adresse de nouveau à Putz : Tschirrart évacué à Paris le 27 février suite à des « écarts de langage indiscutables » est sans subsistance. Un secours mensuel pourrait lui être versé sur le budget du Cercle de Dannemarie.

Cependant, la situation est réglée différemment. Le 4 avril suivant, Laurent-Atthalin, encore lui, s’adressant toujours à Putz, propose tout bonnement le retour de Tschirrart à Montreux-Vieux ; le prêtre a certes eu des « écarts de langage » mais pas de « propos hostiles à la France ». Et Tschirrart est autorisé à revenir en Alsace [10]. Une affaire apparemment banale est traitée par le général Putz commandant du détachement des armées des Vosges, la future VIIe Armée !

Pour l’essentiel, les récits présentés trouvent leur source dans le dossier 11723 des ADHR
ADHR, 11723. Après la guerre Camille Tschirrart fut nommé curé de Cernay et devint l’historien de sa paroisse (Etwas Geschichte der Pfarrei Sennheim, Alsatia, Thann, 1948).
Ce contenu a été publié dans Culture, Divers, Evènements, Historique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *