Le saviez-vous ? Le bétail devait notamment passer par Montreux-Vieux

Le saviez-vous ? Le bétail devait notamment passer par Montreux-Vieux

Le bétail français en Alsace-Lorraine.

Depuis plusieurs années, l’exportation du béiail vivant de France en Allemagne présentait une assez grande activité; mais, à raison de la prohibition édictée pour cause de police sanitaire, les acheteurs sur les marchés français devaient introduire leurs animaux par la frontière suisse et leur faire faire. un détour par Bâle. Récemment, le Gouvernement du Grand-Duché de Bade a ouvert ses frontières à l’importation du bétail français, mais la voie indirecte était encore la seule qui fût permise. Or, le Gouvernement d’Alsace-Lorraine vient, à son tour, d’autoriser celte importation, dans des conditions qui permettront aux animaux achetés, pour le Grand-Duché de Bade d’arriver. directement à leur destination.

Les introductions d’animaux ne pourront se faire que par les gares de Novéant, Avricourt et Montreux-Vieux ; les animaux seront dirigers vers les abattoirs de Metz. Strasbourg,  Mulhouse, ou à destination de Carlsruhe, Mannheim et Heidelberg, pour lie Grand- Duché. Le contingent de bétail à importer a été fixé à 500 bœufs  et veaux et 500 parcs par semaine pour Strasbourg, 400 bœufs, et veaux et 600 porcs pour Mulhouse, 400 bœufs et veaux et 300 porcs pour Metz. Les bureaux de douane exigent des certificats détaillés sur l’absence d’épizootie et le signalement des animaux’ en outre, après la visite dju vétérinaire sanitaire à la frontière et.l’accomplissement des formalités douanières, le bétail devra être transporté aux abattoirs des différentes villes dans des vagous fermés officiellement par l’administration des chemins de fer, puis abaltu avant quatre jours.

Cette mesure était réclamée depuis longtemps à raison de la cherté excessive de la viande au delà de notre frontière.

sources:Journal d’agriculture pratique de jardinage et d’économie domestique 1910
Ce contenu a été publié dans Culture, Divers, Historique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *