Reiset (de) une famille noble de Haute Alsace établie à Montreux-Vieux

Reiset (de) une famille noble de Haute Alsace établie à Montreux-Vieux

Le Château de Ferrette

Reiset (de), famille noble de la Haute Alsace, originaire de Lorraine, établie  dès le XIVe siècle en Bourgogne, vint se fixer dans le comté de Ferrette, en 1470. Henry,  » escuier d’Escuirie  » de Philippe le Bon, duc de Bourgogne, lui prêta hommage dans un acte du 11 novembre 1429  » de ses chastel, terre et seigneurie de Saint-Loup »,  et, lorsque le .comté de Ferrette avait été engagé, de 1469 à 1474, à Charles-le-Téméraire par l’archiduc Sigismond d’Autriche, il vint s’établir dans ce comté. Sa postérité occupa plus tard en Alsace les charges les plus honorables et s’allia aux meilleures familles du pays. De Reiset porte pour armes d’azur au croissant d’argent, surmonté d’un trèfle d’or et soutenu d’un mont de trois coupeaux du mime. Sa devise était ; Faire sans dire,  Claude, arrière-petit fils de Guillaume qui vivait en 1544 au château de Ferrette et est qualifié do noble et d’éeuyer dans un titre authentique mentionné par d’Hozier, était grand bailli de Montreux et de Rougemont, quand il acquit, en 1685, le fief de Chavanatte, situé à une lieue du château de Florimont : ce château avait passé, à l’extinction de son seigneur Jean-Henri de Chavanatte, à la famille de Reinach. Claude fut un des principaux fondateurs de la Confrérie dite du Saint-Sacrement, établie à Montreux-Vieux en 1696, à laquelle le.pape Benoît XIV accorda, le 8 avril 1758, de grandes indulgences. (Voy. Prières à tusaçe de la Confrérie de Montreux en Alsace, Paris, Maillet éditeur 1861). Il épousa Anne Esther de Mougé qui lui donna deux fils, Nicolas Humbcrt et François-Joconde, bailli de Florimont, chef de la branche cadette de Délie. Son frère, Anselme, entra dans l’ordre des capucins de Toulouse et se fit une grande réputation comme prédicateur et écrivain ascétique. On a de lui entre autres ouvrages ; Entretiens de Théophile et d’Olympie, imprimé à Toulouse en 1683.

sources: Dictionnaire de biographie des hommes cékèbres de l’Alsace: depuis les temps Sitzmann, Édouard (1836-1918). Auteur du texte

 

Ce contenu a été publié dans Divers, Evènements, Historique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *