Madame Figenwald commerçante à Montreux-Vieux et son fils au tribunal

Madame Figenwald commerçante à Montreux-Vieux et son fils au tribunal

Le greffier du tribunal régional. Signification publique.

Le sieur Rafael Estaras, négociant à Mulhouse,passage de l’Hôtel-de-Villo, no 2, demandeur, représenté par Me Nordmann, avocat à Mulhouse, a intenté un procès contre : 1° le sieur René Fiegenwald, négociant, anciennement à Montreux-Vieux, actuellement sans domicile ni résidence connus ; 2° sa mère, la veuve Fiegenwald. commerce de comestibles à Montreux-Vieux, défendeurs, et demande à ce qu’il plaise au tribunal :
1° Condamner les défendeurs solidairement à payer au demandeur la somme de 5,223 fr.
(cinq mille deux cent vingt-trois francs), plus 5 p. 100 d’intérêts à partir du 16 janvier 1919 ;
2° Les condamner aux dépens ;
3° Ordonner l’exécution provisoire du jugement, éventuellement sous caution.

Le demandeur convoque le défendeur René Fiegenwald par voie de signification publique à l’audience du tribunal régional (chambre commerciale) de Mulhouse du 12 décembre 1919, à neuf heures du matin, fixée pour les débats, avec la sommation de se faire représenter par un avocat inscrit au tableau des avocats dudit tribunal.

Mulhouse, le 10 octobre 1919.

Le greffier du tribunal régional. Jo 14 octobre 1919
Ce contenu a été publié dans Culture, Divers, Evènements, Historique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *