Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 8 octobre ?

Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 8 octobre ?

8 octobre 1888 Un employé de la Compagnie de l’Est, que la vérification du matériel amenait tous les jours à la gare allemande de Montreux-Vieux, avait pris l’habitude d’apporter à un tiers des journaux francais soumis à la censure ou interdits en Alsace-Lorraine. La police de la gare de Montreux-Vieux, s’etant aperçue de ce fait, a dressé procès-verbal à l’employé francais et au destinataire des journaux pour• infraction aux règlements de la police de frontière. L’affaire viendra probablement devant le tribunal correctionnel de Mulhouse. (Cétait le cas de M. Nass distilatteur à Belfort en date du 8 octobre 1888) http://montreux-vieux.net/?page_id=11752

08 octobre 1944 Le 8 octobre 1944, la gare frontière de Montreux-Vieux était l’objet d’un bombardement aérien au moment où de nombreux trains de marchandises et de wagons d’essence y étaient garés. Il fallut non seulement éteindre les foyers d’incendie mais également retirer des décombres fumants, les cadavres des soldats allemands.

Ce contenu a été publié dans Liens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *