Les Anarchistes allemands en 1894

Les Anarchistes allemands en 1894

Depuis quelques jours,  le gouvernement fait expulser, sans bruit, par la police, renforcée à. la frontière de l’Est, et avec l’aide de  la gendarmerie, des anarchistes allemands, signalés dans la région des Vosges et de la Franche-Comté. Ces individus sont remis aux mains des gendarmes à la gare de Montreux-Vieux, lesquels ne les rendent à la liberté qu’à bon escient.

D’autre part, on. ne traverse, plus facilement à pied la frontière. Les personnes plus ou moins suspectes, sont soigneusement examinées et doivent exhiber leurs papiers (sources La Presse du 4 août 1894)

Mulhouse, 7 août1894.   Depuis quelque temps, le gouvernement français expulse des individus de nationalité allemande reconnus pour être des anarchistes militants. La plupart de ceux qui sortent, par Petit-Croix viennent du centre et du midi de la France; ils sont livrés à la gendarmerie de la gare allemande de Montreux-Vieux,  laquelle les dirige sur Mulhouse où la Reis-Direction prend tous les renseignements nécessaires pour ne plus perdre leur trace.

Source la Presse du 8 août 1894