Arrestation « irrégulière » d’un espion à Montreux-Vieux

Arrestation « irrégulière » d’un espion à Montreux-Vieux

Le « Journal » reçoit do son correspondant particulier la dépêche suivante, que nous (reproduisons sous toutes réserves : « Mulhouse, 14 novembre. — Les Journaux mulhousiens signalent une étrange arrestation opérée A la frontière. Il y a quatre ans, le tribunal des échevins infligea une légère peine de prison à un débitant nomme Hoffschilder. Le condamné, au lieu de purger sa peine, alla se fixer a Belfort, ou il tint l’estaminet du  » Rendez-vous des Alsaciens en Territoire français « , dans l’avenue du Lycée. Il paraît que Hoffschilder  fut signalé récemment  aux autorités allemandes comme se livrant au racolage des Alsaciens pour la légion. On dit de plus qu’il était agent appointé au service « au contre-espionnage français » de Belfort.. La police do Mulhouse décida alors de s’emparer «Hoffschilder » . Il y a deux Jours, se présentaient au « Rendez-vous des Alsaciens » deux Individus se disant originaires do Mulhouse. Ils  payèrent à boire au débitant , l’invitèrent à un dîner fin, et quand «arriva le soir, Hoffschilder était complètement pris de boisson. Sur les instances de ses nouveaux amis, il consentit à les accompagner  par la train jusqu’à Petit-Croix, dernière station française. Mais l’imprudent s’endormit en cours de route, et ne se réveilla qu’à Montreux-Vieux, où il fut arrêté et amené, le même  soir encore, à Mulhouse.
Les circonstances ayant précédé cette arrestation semblent «les plus irrégulières », et il n’est pas douteux que les autorités françaises ne prescrivent une enquête pour tirer cette affaire au clair. Si des individus venus à Belfort étaient vraiment des agents ou « des salariés « de la police allemande, leur intervention semble des plus condamnable», car ils auront commis une violation «du territoire français. »