Vive l’anarchie

Vive l’anarchie

Le tribunal correctionnel de Mulhouse vient de condamner à treize mois de prison un journalier alsacien qui, expulsé dé France pour menées anarchistes, avait fait son entrée à Montreux-Vieux aux cris de « Vive l’anarchie » et menaçant de tout faire sauter.

Sources: Le Temps 12 février 1894