Connaissez-vous Armand Laurent ?

Connaissez-vous Armand Laurent ?

Armand LAURENT, Sélestadien de naissance mais depuis fort longtemps enraciné dans le Haut-Rhin pour une partie à Montreux-Vieux fait de la mise en scène depuis trente cinq ans. Il s est attaché à des genres aussi différents que des spectacles musicaux chorégraphique, des sons et lumière, du théâtre en salles, en appartements, en plein air…Il a mis en scène les classiques ( Molière, Shakespeare, Feydeau, Labiche, Marivaux, Musset, Goldoni …) mais aussi des auteurs contemporains ( Horovitz, Horvath, Dario Fo, Schwajda, Duringer, Dubillard, Grumberg, Reynaud, Ribes…)

ScreenShot327

Ses débuts sur les scènes régionales nationales et européennes il les a vécu comme chorégraphe et animateur de la troupe de musique et danses populaires d Alsace et danses anciennes (Renaissance et baroque) « WASCHBA FOLK »…

Il a fait vivre le théâtre de plein air à Magstatt le Bas de 1985 à 1997 avec des productions de grands auteurs en langue sundgauvienne.. Il a initié en 2000 la Grange Burcklé à Masevaux, lieu de création et de diffusion de spectacles (théâtre-concerts) pour l essentiel présenté par des troupes amateur de la région. Il est depuis connu pour ses mises en scènes originales qui drainent chaque année des milliers de personnes à la Grange Burcklé.

Depuis 1999 sur demande de plusieurs troupes il transpose en alsacien des pièces qui connaissent de grands succès en Alsace et Lorraine ; de Sarreguemines par Goetzenbruck à Haguenau en passant par Saverne, Adamswiller, Strasbourg, Pfulgriesheim, Sélestat, Maisongoutte, Neuve-Eglise, Marckolsheim, Colmar, Logelheim,Guebwiller, Mulhouse, Sewen, Oderen, Blodelsheim, Carspach et bien d autres.

 Il contribue ainsi au renouvellement, au rajeunissement et à la modernisation du répertoire de théâtre dialectal avec des adaptations traductions de grands auteurs et de succès mondiaux comme Feydeau, Ray Cooney ; Molière, Olivier Lejeune, Claude Magnier et d autres. Les dialectes ont souvent des saveurs si particulières qu’il sait parler au cœur parfois mieux que le français ou l allemand. Pour Armand Laurent, le théâtre c est d abord un groupe d individus différents où chacun a son importance autant dans l architecture de la pièce (interdépendance des rouages) que dans les moments sur scène où il sait particulièrement apporter solo un plus à son rôle. Le théâtre ce n est pas, dans une pièce, un ou deux qui font le clown (même habilement) au détriment de l intrigue et de la vraisemblance de la fable (l histoire racontée) qui est primordiale. Le spectateur peut se reconnaître, s identifier à tel ou tel personnages ou à telle ou telle situation ou phrase. C est ce partage acteur-spectateur qui fait la force du théâtre (en groupe) C est cela qui l anime, c est cela qu’il aime. Le théâtre dialectal pour perdurer doit aussi adapter ses thèmes en continuant de jeter un regard amusé sur la vie contemporaine.

Le Bretzel d’or lui a été décerné en 2014.