Augmentation du trafic avec la France

Altmunsterol. (Montreux-Vieux). — On nous écrit le 17 : Le trafic avec la France a considérablement augmenté ces temps derniers. Tous les jours passent la frontière, venant de ce pays et y allant, des wagons chargés de marchandises de toutes sortes : charbons, laines, bois de construction, articles manufactures, etc. Mais c’est le bétail et principalement les |tores qui forment l’objet du plus grand transit. Il en arrive quelquefois en un jour, 40 à 50 wagons ; les porcs sont en grande partie destinés à approvisionner le marché de Mulhouse ; le gros bétail est dirigé sur Mayence et sur Francfort, pour les gros fournisseurs militaires. Les choux d’Alsace, par contre, constituent les chargements de nombreux wagons expédiés en France aux fabriques de choucroute de Belfort et de Chèvremont

Sources : Express 19 novembre 1889