Décoration séditieuse

Décoration séditieuse

 01-12-1888

Un voyageur de commerce qui venait de  faire une tournée en Alsace retournait en  France par Montreux-Vieux.

Il avait à sa boutonnière un ruban tricolore, insigne d’une décoration française. Le commissaire lui donna l’ordre de l’enlever. Le voyageur répondit  qu’il avait porté l’insigne sans être inquiété pendant le cours de son voyage. Cette réponse fut jugée séditieuse. Le voyageur arrêté aussitôt, va expier dans les cachots de Dannemarie le crime d’avoir été décoré par la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *