L’enterrement du chef de gare allemand

L’Enterrement du chef de gare allemand

Le 21 octobre 1890 a eu lieu l’enterrement du chef de gare allemand de Montreux-Vieux. Une délégation des employés de la gare de Petit-Croix assistait aux obsèques.

Après la cérémonie, les employés allemands ont accompagné, musique en tête, les employés français jusqu’à la frontière. Au moment de la séparation, les Allemands ont crié dans leur langue : « Vivent les employés de chemins de fer »

Sources : Le Petit Caporal du 3 novembre 1890

Autre article! Alt Munsterol. (Montreux Vieux). —• On nous écrit : Nous avons pu constater, la semaine dernière, que l’amélioration des relations sur la frontière française n’est pas un vain mot. On a enterré le chef de gare Berhold et parmi ceux qui ont rendu les derniers devoirs à ce fonctionnaire, nous avons remarqué les chefs de gare de Belfort, Petit Croix, Chèvremont, avec une vingtaine d’employés de la compagnie de l’Est, en grand uniforme. L’accueil fait par les employés allemands à leurs  collègues français a été des plus cordiaux.

Sources : Express 19 octobre 1890

Le chef de gare de Montreux-Vieux vient de décéder. On a remarqué à son enterrement les chefs de gare de Belfort, Petit-Croix, Chèvremont, avec un certain nombre d’employés de la Compagnie de l’Est en grand uniforme. Ce fait est très commenté dans les pays frontières, et on en conclut une certaine amélioration dans les relations entre .les agents; des chemins de fer français et allemands relations qui étaient tendues depuis ces derniers temps.

Sources : La France 22 octobre 1890

1 réponse à L’enterrement du chef de gare allemand

  1. Ping : Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 21 octobre ? | Montreux-Vieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *