La filature de Montreux-Vieux

La première filature

La première filature à Montreux-Vieux

Une facture émise par la filature

Une facture émise par la filature

La dernière filature à Montreux-Vieux

La dernière filature et tissage à Montreux-Vieux

Elle occupait 220 personnes, fabriquant des wassingues (serpillières)En 1927, l’usine de tissage fut complètement détruite par un incendie.En 1930, ce fut au tour de la Filature.Dans les années 1960, sa fabrication annuelle atteignait 12 000000 de serpillières, soit 1/3 de la production nationale.Le dépôt de bilan est prononcé le 7 mars 1974.Reprise par un directoire parisien, elle a réduit le nombre d’ouvriers de 200 à 150, il a dû abandonner à son tour.Le 1er Octobre 1975, M. Harnist Georges reprend les activités avec un effectif de 40 personnes.Le 13 mai 1993, elle fut ravagée par le feu, 6 centres de Secours et près d’une centaine de pompiers ont maîtrisé l’incendie après plusieurs heures d’effort.Elle fut reprise par M. Missmer en 1994, et c’est en1998 qu’elle a été reprise par la Société CHIMITEX

Autre article

20 millions de dégâts à Montreux-Vieux MULHOUSE, 13 mai. (Dépêche particulière.) — Un violent incendie provoqué par un court circuit a ravagé hier soir la filature de Montreux-Vieux (Haut Rhin). Le bâtiment de stockage a été entièrement détruit, et les dégâts sont évalués à 20 millions.

Sources : Paris Presse L’Intransigeant 14 mai 1953

1 réponse à La filature de Montreux-Vieux

  1. Ping : Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 7 mars | Montreux-Vieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *