Phénomène mystérieux à Montreux-Vieux

Phénomènes mystérieux à Montreux-Vieux

Le Sundgau regorge de nombreuses histoires de sorcellerie. Aujourd’hui encore, on peut surprendre, au détour d’une conversation banale, des propos qui donneraient des frissons à plus d’un endurci !

Durant les années 1953 Montreux-Vieux a connu également de mystérieux phénomènes.

Ils se sont produits dans une petite maison rue de l’Eglise. Cette maison était hypothéquée et devait être vendue. Le propriétaire habitait dans une autre commune mais l’avait loué en attendant à une famille ayant deux enfants.

Des curieux venaient de partout Delle, Belfort, Mulhouse etc. Il y avait même des bus qui étaient affrétés pour l’occasion. Il y avait jusqu’à 500 personnes chaque soir. Quelques anglais furent même le déplacement car ils croyaient à ces histoires.

Toutes ces personnes se déplaçaient afin de voir ces étranges phénomènes qui se produisaient à partir de 20h chaque soir durant la période ou le père d’une des filles qui avait été déporté et mort  à Dachau fut exhumé pour être inhumé au cimetière de Montreux-Vieux. Ces phénomènes  se sont produits durant toute la période de rapatriement du corps jusqu’à un certain mardi ou la dépouille fut inhumée. Certaine femmes racontaient que le père aurait ensorcelé sa fille.

Certaines personnes racontaient également que lors du transfert de la personne décédée la mère alors grand-mère de la jeune fille allumait des bougies la nuit et disait de drôles de prières. La grand-mère avait perdu son mari qui se disait « guérisseur ». Il serait décédé d’une mort mystérieuse.

Cette jeune fille disait voir,  chaque soir, un fantôme ou esprit. Un médecin du Territoire de Belfort a constaté qu’elle a grandi normalement mais dans la nervosité.  Elle était  très nerveuse d’après ce médecin. Le curé est même venu bénir la maison ainsi que la jeune fille. Le maire de l’époque a passé une nuit dans la chambre de la jeune fille et a déclaré avoir entendu des bruits de chaines et de grattage. Le chef de Gendarmerie a passé deux nuits dans la maison mais il n’avait pas de chance comme le maire, il n’a rien entendu. Sans doute que l’esprit avait peur de l’uniforme.

Plusieurs curieux se proposaient de passer quelques instants dans cette maison. Un soir à 21 heures la porte s’est ouverte d’un coup et deux hommes sont sortis blancs comme des morts.

Ils ont alors raconté que vers 20h 45 cette jeune fille a eu terriblement peur et elle a crié «écoutez, écoutez le il vient, il gratte»

Comme la jeune fille, les deux hommes ont entendu crier, gratter de la même manière lorsque l’on gratte sur du bois avec un morceau de verre suivi de bruits de chaines. Un des deux hommes raconte alors qu’il a pris cette jeune fille dans ses bras et la serrée très fort contre lui  et que d’un seul coup la lumière s’est allumée. Une fois la lumière éteinte, les bruits ont recommencés de la cave au grenier et jusque dans la chambre de la jeune fille ou elle a été secouée. Un des deux hommes disait que cela lui faisait mal de voir de quelle manière cette jeune fille avait  été secouée. Sa mère était complètement épuisée. Quelques instants plus tard le ciel est devenu noir et un orage éclata. Les gens à l’extérieur n’avaient pas peur bien au contraire ils ont même cassé la protection d’accès à cette maison afin d’être  au plus près.

Ces évènements ne se sont plus reproduits après l’inhumation de la dépouille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *