Ozo, Est-Ozo Total, Total-Est – Montreux-Pneus

Ozo, Est-Ozo Total, Total-Est – Montreux-Pneus

C’est avec « La Jeanne d’Arc » que des réservoirs d’hydrocarbures se sont implantés pour en devenir des entreprises indépendantes comme « OZO », « Est-OZO » et finalement « Total » puis « Total Est ».

La capacité de stockage était de 15 040 m3 dont un réservoir de 30 m de diamètre, contenant à lui seul 10 000 m3 d’hydrocarbures.

De 1970 à 1985, le dépôt de Montreux-Vieux était l’un des plus importants de la région. Au 31 décembre 1985, les installations ont cessé leurs activités.

En mars 1990, les réservoirs ont été démolis.

Montreux-Pneus

Installée sur l’aire occupé antérieurement par les Ets Total depuis 92, l’entreprise de négoce de pneus allemande, a racheté le site pour en créer Montreux-Pneus. Son directeur M. Guern Sylvio expliquait dans l’Alsace du 4-4-92 que l’activité consistait à acheter des pneus d’occasion pour les revendre ensuite, soit pour le réemploi direct, soit pour le rechapage.

D’envergure internationale, elle les exporte vers différents pays, notamment en Afrique, Amérique du Sud, etc…, 2 embauches ont débouché depuis.

L’Entreprise a fermé ses portes le 28 avril 1999 par liquidation Judiciaire. Me Philippe Froehlich en a été chargé .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *