Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 9 mars ?

Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 9 mars ?

09 mars 1837  : l’assemblée délibérante de Montreux-Vieux a fixé les prix suivants :

Le ramonage des conduits de cheminées 3 francs. Le chargement de pierres sur une voiture 3 francs. Le transports par voiture d’un mètre cube de terre, gravier etc.. 50 centimes sur une distance de 100m, ensuite 50 centimes par portion de 100m. Le déblai à la brouette de terre, gravier etc. sur une distance de 20m,  60 centimes. Pour casser un m3 de pierre 1,75 franc. Pour terrasser ou ouvrir des fossés de 66 centimètres de largeur sur 50 centimètres de profondeurn 8 centimes pour 1 mètre de longueur. Pour étendre un mètre cube de pierre ;  25 centimes

09 mars 1905 : La nuit dernière, un incendie a détruit la halle aux marchandises de la gare de Montreux-Vieux, sur la frontière allemande. Un mécanicien français, dont la machine était sous pression, n’a pas hésité à pénétrer dans la fournaise pour retirer, au péril de sa vie, plusieurs wagons complets, placés sur la voie longeant la halle.Grâce au sang-froid de ce mécanicien, les pertes, cependant élevées, sont sensiblement diminuées Les autorités allemandes l’ont félicité pour son courage.

09 mars 2015 : Décès de Barbier Yvon

Ce contenu a été publié dans Liens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *