Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 13 avril ?

Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 13 avril ?

Le 13 avril 1862 la commune est obligée de verser au Préfet la somme de 10 f pour le contingent des frais de nourriture des délinquants forestiers insolvables.

13 avril 1985 Le clocher de l’église est décapité par la tornade

Le clocher décapité

La foule accompagnant la dépouille mortelle du sous-lieutenant des sapeurs-pompiers ; M. Jean-Paul Brungart, se trouvait au cimetière paroissial lorsqu’une véritable tornade, précédée par des coups de tonnerre violents éclata brusquement.

Les rafales de vent accompagnées de grêle déferlèrent sur le village, mutilant quelques arbres et arrachant quelques tuiles.

L’organiste, le professeur M. Pierrot Holbein, venait de quitter l’église après l’office religieux lorsqu’il vit brusquement la flèche de l’église osciller dangereusement, avant de se coucher, la croix en fer d’une hauteur de 4 m, se rabattant sur les ardoises du clocher, le paratonnerre restant le seul point d’attache fragile. Aussitôt, les pompiers sur place prirent les mesures d’urgence nécessaires, barrant la rue de l’Eglise, la croix se balançant dangereusement à 40 mètres du sol à chaque coup de vent, et risquant de se détacher à tout moment…

Le maire, averti, fit appel au capitaine Hartmann, inspecteur départemental adjoint des Services Incendie et de Secours, afin de trouver une échelle adéquate pouvant atteindre « l’objet volant ». Mais la plus grande échelle des sapeurs pompiers de Mulhouse n’atteignant que 36 mètres, ne pouvait pas convenir. L’affaire en resta donc là, toutes les précautions devant êtres prises, par les personnes se rendant aux offices, en longeant l’édifice pour atteindre l’entrée principale.

Ce contenu a été publié dans Liens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *