La fièvre aphteuse et la barrière économique à Montreux-Vieux

La fièvre aphteuse et la barrière économique à Montreux-Vieux


STRASBOURG, 2 novembre. — Un cas de fièvre aphteuse s’étant déclaré récemment à Montreux-Vieux, près de l’ancienne frontière àlsacienne-française, les autorités, conformément à la loi allemande encore en vigueur, prescrivirent un régime très sévère d’observation sur une partie du canton de Dannemarie. La conséquence fut que les relations économiques se trouvèrent gravement lésées.

Une requête signée de toutes les notabilités de la région fut adressée à la direction de l’agriculture à Strasbourg demandant la suppression de cette barrière économique et le remplacement du règlement allemand par la Iégislaticm française. Les autorités répondirent qu’elles  s’opposeraient à toute modification de la législation sanitaire en vigueur qui a fait ses preuves et dont la grande valeur pratique est reconnue par toutes les personnes compétentes de France.

Sources: Le Journal 3 11 1921