Un grand concours de pêche avec musique et anciens combattants

Dimanche dernier eut lieu le concours «le pêche le soleil voulut bien se mettre de la partie. Dès 6 heures 30, à l’arrivée «les concurrents de Belfort, ce fut l’animation. Reçus par MM. Zengerlin, président, Daval-Mouhay vice président. B. Thiébaut membre du Comité, nos gauleurs furent entraînés vers les lieux du concours par la musique municipale et la clique  des anciens combattants de Montreux-Vieux, sous la conduite de leur président, M.Catté el l’habile direction de leur chef M. Louis Grange.

Au canal ce fui la hâte pour trouver son emplacement de concours. A 7 h. 55, tout le monde étant en place, le signal des hostilités fut donné. Et pendant deux heures l’espoir au coeur chacun s’empressa d’apporter toute sa science pour être champion. Hélàs ! un vent violent, peu favorable, avait fait son apparition. et le poisson et les pécheurs’ devinrent maussades. Beaucoup et des meilleurs encore, connurent la guigne et se trouvèrent déçus quand à 9 h. 55 retentit le coup de canon annonçant la lin du concours.

Cependant il y avait des vainqueurs, et lorsque après rassemblement, le défilé s’effectua sous le rythme entraînant de la musique. L’on pouvait voir bien des visages heureux. Dès l’arrivée sur la place de la mairie où est érigé le monument aux morts de la guerre, la musique fit entendre divers morceaux en l’honneur de nos chers disparus : la Marseillaise, le chant du départ… tandis que M. Daval-Mouhay. vice président de la St.-Nicolas, déposait de belles gerbes de fleurs au pied du monument au nom de tous les pêcheurs. Puis ce fut. sous l’œil bienveillant et attentif de notre président d’honneur M. Helminger la distribution de jolis bouquets à toutes les dames ayant pris part aux épreuves. Enfin, vers 11 h. 30 lecture fut donnée du palmarès. De jolis prix vinrent récompenser les heureux vainqueurs de la journée, 20 dames ou demoiselles, 52 pêcheurs furent primés.

Le classement s’établit comme suit pour les premiers prix :

Dames : plus gros poisson : Mlle Michel Andrée plus gros poids : Mme Orsteiin Edouard ; plus grand nombre : Mme Mattlinger Edouard.

Pêcheurs : plus gros poisson : M. Forni Alfred ; plus gros poids : M. Pélo Henri ; plus grand nombre : M. Beurret Lucien.

Dans l’ensemble, ce fut une journée bien réussie, grâce à de généreux donateurs, grâce aussi aux personnes spis ont bien voulu se dévouer pour assurer le succès de cette manifestation.

Notre reconnaissance va directement à notre président d’honneur M. G. Helminger, à MM. Catté, Rossé, présidents des sociétés de musique de Montreux-Vieux, aux musiciens, à leurs chefs, à MM. les Commissaires du concours, à MM. les industriels .commerçants et particuliers dont la générosité a été sans rivale, à nos sociétaires qui par leur nombre et leur empressement ont confirme rattachement qu’ils apportent â la tâche entreprise.

A tous merci, et souhaitons que le prochain concours soit encore plus beau.

Sources : Le Républicain de Belfort 2 juillet 1927