Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 11 janvier ?

Plantation de cerisiers

Le 11 janvier 1863 : le Conseil Municipal décide de sortir des forêts pendant 3 ans de suite, 120 cerisiers pour les planter le long des chemins 32 et 38.

Demande de naturalisation

Le 11 janvier 1888 : Le sieur Martichon Célestin et sa famille ont déposé une demande de naturalisation en qualité d’Alsacien Lorrain. Le Conseil Municipal est contre parcequ’il n’a ni maison ni position qui lui permet de subvenir aux besoins de sa famille. Avec son grand âge avancé de 69 ans il ne pourra bientôt plus travailler il sera alors une charge pour la commune. Sa femme est incapable de travailler et une de ses filles est malade allitée depuis longtemps.

Mouvement de la 38è Compagnie

Le 11 janvier 1918, la 38 ème compagnie du 49è RIT faisait de nouveau mouvement pour aller à Montreux-Vieux

Une chasse émotionnante au sanglier

11 janvier 1923 Une chasse émotionnante au sanglier. Le dimanche 11 janvier, à 9 heures du matin, les chasseurs de Fontaine, Frais, Foussemagne et Montreux-Vieux, au nombre de huit fusils, se mirent en campagne dans les forêts de Polit-Croix.

Après avoir repéré approximativement deux bandes de sangliers, l’attaque fut dirigée par M. Catté Célestin, entrepreneur de travaux publics à Montreux-Vieux  qui plaça les fusils.

M. Mercier, avec quatre chiens, débourra immédiatement un sanglier. Ce pachyderme se dirigea sur M. Munsch. A 30 mètres de lui. il se retourna brusquement. M. Munsch lui ennoya un coup de fusil, la bête tomba un peu plus loin, se releva et repartit, suivie par les chiens à qui elle lient tête très énergiquement.

M. Catté Célestin. qui se trouvait à 10 mètres plus loin, se dirigea sur le sanglier qui chargea à fond sur lui. Ne perdant pas son sang-froid, M. Catté tira vivement un coup de fusil qui arrêta l’animal en furie et le fit rouler sur le sol.

Le sanglier, non blessé à mort, repartit dans le fourré, suivi par le chasseur et ses chiens.

Catté lui envoya un second coup de fusil le fit chanceler et tomber à nouveau. M.Catté. voulant en finir armé de son couteau de chasse, bondit sur l’animal et lui planta son couteau dans le coeur, maintenant jusqu’à I arrivée de M. Armand Lerch qui se trouvait à proximité, poids de l’animal abattu est de 82 kilos

Sources : L’Express de Mulhouse du 18 janvier 1923

Immatriculation de commerces

11 janvier 1933 Immatriculation au registre de commerce .Dangel-Theiller, épicerie et mercerie à Montreux-Vieux, 73, rue Principale, propriétaire: Wilhelmina Dangel née Theiller

Sources L’Express de Mulhouse 11 janvier 1933

Fermeture de commerces

11 janvier 1997, Fermeture de la boulangerie Specht, puis Sutter

Ce contenu a été publié dans Liens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *