Léon Hégélé né à Montreux-Vieux, évêque

Monseigneur Léon HÉGELÉ né à Montreux-Vieux

 Monseigneur Léon HÉGELÉ né à Montreux-Vieux

Évêque émérite

 

Né à Montreux-Vieux le 30.1.1925; ordonné prêtre le 8 avril 1950 à Strasbourg. Vicaire à Staffelfelden-Rossalmend en 1950; vicaire à Mulhouse Sainte-Jeanne-d’Arc en 1953; vicaire à Riedisheim en 1955; aumônier du Lycée Lambert à Mulhouse en 1961; curé de Geispitzen en 1965. Vicaire épiscopal de l’Alsace Sud depuis le 19 septembre 1972.

Evêque titulaire d’Utique et auxiliaire de Strasbourg le 16 septembre 1985; ordonné évêque en la cathédrale de Strasbourg le 10 novembre 1985.


magazine Paraboles n°394 par Alsace_Media

Témoignage vidéo de Monseigneur Hégélé

Mgr Léon Hégélé, évêque auxiliaire émérite de Strasbourg, est décédé ce mardi matin, 11 février 2014, à l’hôpital de Sierentz, à l’âge de 89 ans. Il avait été victime d’un accident vasculaire cérébral dimanche dernier, suivi d’une hémorragie.
Mgr Léon Hégélé était né à Montreux-Vieux le 30 janvier 1925, mais il avait grandi à Pfetterhouse. Il avait même vécu dans ce village jusqu’à son ordination, en 1950. Entre temps, il avait subi le sort des Malgré-nous, et s’était retrouvé sur le front est, dans la Wehrmacht.
Il avait été ordonné évêque auxiliaire de Strasbourg le 16 septembre 1985. S’il était alors évêque pour tout le diocèse, il était alors plus particulièrement mandaté pour le Haut-Rhin. Il avait pris sa retraite en décembre 2000, à l’âge de 75 ans. Fidèle au sud de l’Alsace, il s’était retiré depuis dans le presbytère de Geispitzen, où il avait été curé.
« C’était un homme très simple et très profond, d’une grande spiritualité, se souvient le chanoine Vigneron, délégué régional pour la pastorale des relations culturelles. Un homme ouvert, proche des gens ».

Le parrain de Mgr Léon Hégélé, né à Montreux-Vieux, a été retrouvé.

le cimetière militaire allemand de Potelitsch

Le cimetière militaire allemand de Potelitsch

C’est en recherchant la sépulture de son oncle Henri Libman  que sa nièce Elisabeth Heinis  avec Jean Rodolphe Frisch, après un périple de plus de 2 000 kilomètres ont trouvé, cet été,  son nom inscrit sur une stèle en pierre dans le cimetière militaire allemand de Potelitsch en Ukraine.  C’est un parc avec des stèles dressées où figurent les noms de quelques 9 500 soldats tués durant la dernière guerre.

mgr leon hegele

A Gauche Heinrich Libman le parrain de Mgr Léon Hégélé à droitede la photo.

C’est sur recommandation du Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge (VDK), le service pour l’entretien des sépultures militaires allemandes qu’ils ont pu effectuer la recherche de Heinrich Libman  né le 9 juin 1915 et décédé le 13 mars 1944, victime de l’incorporation de force. Pour l’anecdote, c’était le parrain de Léon Hégélé, qui avait dix ans de moins que lui (1925-2014), qui sera lui aussi Malgré-Nous en Russie et qui deviendra évêque auxiliaire de Strasbourg en 1985. Il est à noter que Mgr Hégélé est né à Montreux-Vieux à l’époque au 29 de la rue de Dannemarie, aujourd’hui devenue  la rue d’Alsace. C’est au n°5 qu’il est né.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *