Que s’est-il passé à Montreux-Vieux un 4 octobre ?

Tambour pour le service de la garde nationale

04 octobre 1830 Au registre du Conseil Municipal du 4 octobre 1830  Tambour pour le service de la garde nationale et de la commune et de lire :Le Consil Municipal de Montreux-Vieux en date du 4/10/1830 a pris la décision suivante en matière de recrutement d’un tambour Il faut trouver un arrangement avec le sieur François Xavier Greber âgé de 15 ans fils mineur de André et de Marie Anne Patat pour être tambour pour le service de la Garde Nationale et celui de la Commune.Invité à la séance du Conseil Municipal le sieur Greber et le fils ont déclaré bien vouloir diligenter et donner toutes les peines afin de pouvoir apprendre à battre « la caisse » le tambour en l’occurrence moyennant d’être habillé par les revenus communaux et par un salaire pécuniaire qui sera de 50 cts par jour pendant l’espace de 3 mois puis 45 F par mois versés par le Receveur. Compte tenu qu’il était mineur le père à dû signer caution pour responsable. L’intéressé a été prévenu qu’il fallait être habile des mains. L’autorisation a été faite au Préfet que le Conseil Municipal à l’époque  « suppliait »

L’Orient Express,

04 octobre 1883 L’Orient Express, ce train à couchettes est inauguré en grande pompe, devant des personnalités du monde politique, des journalistes et écrivains à Paris le 04 octobre 1883 http://montreux-vieux.net/?page_id=7145

Interdiction de lire certains journaux à Montreux-Vieux territoire prussien

Belfort, 6 octobre

M. Nass, distillateur, qui avait récemment été arrêté et conduit les menottes aux mains de Montreux-Vieux à Dannemarie, pour avoir pénétré sur le territoire annexé porteur d’un exemplaire du Petit Journal, vient de recevoir notification du jugement prononcé contre lui.

M. Nass est condamné à 100 mark d’amende ou éventuellement à un mois de prison. Comme le condamné avait, pour être mis en liberté, déposé une caution de 100 mark, il n’a qu’à laisser cette somme entre les mains de la perception de Dannemarie.

A enregistrer : Les débats de cette affaire Ont révélé que M. Nass avait lu son Petit Journal dans le wagon, entre Belfort et Montreux-Vieux, et que c’est un Allemand, voyageant dans le même compartiment, qui, à la descente du train, avait dénoncé M. Nass comme porteur d’un exemplaire d’un journal interdit.

Sources: Le XIXe siècle : journal quotidien politique et littéraire / 08 octobre 1888

INTERDICTION D’UN JOURNAL EN ALSACE-LORRAINE (d’un correspondant) Mulhouse, 3 octobre. Dans son audience du 1er octobre, la chambre correctionnelle du tribunal de Mulhouse a condamné M. N…, distillateur de Thann, à 100 marks d’amende pour avoir introduit en Alsace-Lorraine un journal défendu. M. N..,, qui se rend souvent pour affaires à Belfort, y achetait le Petit Journal, qu’il lisait en route. Par suite d’une dénonciation anonyme, l’autorité a été avertie du fait et un beau jour que M. N… rentrait chez lui, son Petit Journal en poche, le commissaire spécial de la gare de Montreux-Vieux lui mit la main au collet et le força de vider ses poches. Le numéro du Petit Journal fut confisqué et M. N… conduit à Dannemarie. où il demeura enfermé pendant quelques heures. Ce n’est qu’après avoir dépose une caution qu’il fut remis en liberté.

Sources : La Cocarde 4 octobre 1888

Accident de travail

04 octobre 1890 Alt-Münsterol (Montreux-Vieux) . — On nous écrit le 8 : un homme d’équipe, le nommé Joseph Kayser, de Saint-Ulrich, était occupé ce matin à empiler des pierres de taille, lorsque soudain l’une d’elle lui tomba sur la main droite et lui écrasa deux ou trois doigts. Après avoir reçu les premiers soins d’un médecin, il a été transporte à l’hôpital de Dannemarie, où il faudra probablement lui amputer un ou deux doigts. Sources : L’Express 4 octobre 1890

Remplacement du Général Contades

04 octobre 1915 L e Général de Contades est parti. Il est remplacé par le Général Demange commandant de l’armée dite de la défense de Belfort. Le colonel Croiset, les lieutenant-colonels Tabouis et Bizouard, de l’état-major, logent à la cure.

Ce contenu a été publié dans Liens. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *